Après le sport le réconfort

A l’occasion de mon cours de zythologie dédiée aux bières blanches belges, l’une des bières choisie était la Blanche de Namur.

Je ne suis généralement pas un grand amateur de ce style mais pourtant ce type de bière me replonge 25 ans en arrière, lorsque j’étais étudiant fin des années 90. Aucun rapport avec ma vie estudiantine et le folklore du baptême etc… Non, en fait, ça me rappelle les moments où je me rendais à la salle de sport « Le Point Forme » à Huy avec un pote. Soit pour y faire un peu de musculation, soit pour y jouer au squash.

A l’époque, une fois sorti de la douche, on prenait à chaque fois une bière blanche avant de rentrer. Au jour d’aujourd’hui, mon choix se porterait certainement sur une triple, mais j’avoue que je n’étais pas encore familiarisé avec les bières spéciales dans ces années-là.

Donc, dès que je rebois une blanche, je suis directement replongé dans cette époque spécifique, non sans nostalgie.

La Blanche de Namur

Il s’agit d’une bière de froment belge assez légère de 4,5 % à servir fraiche de préférence. Elle est brassée par la Brasserie du Bocq dans le Namurois. Pour la petite histoire cette bière a été créé en l’honneur de « Blanche de Namur », fille du Comte de Namur qui devint Reine de Scandinavie au 14ème siècle.

Visuellement

Une fois servie, elle nous apparait comme assez trouble voire opaque avec un dépôt de levure assez important je trouve.  Une belle mousse persistante de couleur blanche vient souligner une pétillance visuelle plutôt modérée. Sa couleur est plutôt jaune pâle.

On se dit quand même qu’elle sera parfaite pour étancher une grosse soif en été 🙂

Au nez

Olfactivement, l’intensité n’est pas très marquée mais on reconnait rapidement quelques touches épicées de coriandre et de poivre. Outre des odeurs de levure rappelant le pain (au froment…) voire une touche plus lactique, ce sont les arômes fruités qui prennent le dessus.

J’y reconnais :

  • le citron
  • la banane
  • et l’orange

En bouche

Tous comme le visuel nous l’avait suggéré, la pétillance n’est pas hyper importante, et le corps est plutôt moyen. Comme au nez, ce sont les arômes fruités qui arrivent rapidement, le citron et une note de mandarine. On reconnait facilement le malt clair et aussi un peu la levure.

L’amertume est assez délicate, légère, par contre la Blanche de Namur a une acidité un peu plus présente, assez fraiche.

Elle n’est pas hyper sucrée non plus.

Mon avis perso

Il s’agit d’une bière qui évoque les terrasses en été, qui fait penser eu soleil avec son goût citronné. Parfaite pour se désaltérer après avoir tondu sa pelouse aussi 🙂

Je la trouve rafraichissante, équilibrée et harmonieuse. Sa persistance en bouche est plutôt moyenne.

La Blanche de Namur est donc bien en adéquation avec le style de bières qu’elle représente d’une belle manière.