Bruxelles, sa Grand Place, son Manneken-Pis et sa levure !

Cette semaine j’avais envie de vous partager la dégustation de la Bruxellensis, une bière en provenance directe de la capitale Belge, Bruxelles.

Bruxelles, voilà une ville qui m’évoque une autre vie. En effet, j’ai commencé ma carrière d’informaticien dans différentes société de cette ville.

J’y ai même habité durant deux ans.

Et je peux vous avouer que j’ai détesté cette période, chaque semaine avec ma compagne, on se réjouissait d’être le vendredi pour revenir dans notre belle région hutoise. Je ne me suis jamais fait à la vie dans une grande ville et je ne souhaite jamais devoir y revivre.

Pourtant je le reconnais il y a des chouettes coins, comme la grand place et les petits resto ça et là. Mais non, rien à faire, je préfère vivre de ce côté-ci.

Enfin, on est là pour découvrir une bière, alors allons-y ! 🙂

La Bruxellensis

Il s’agit d’une bière belge blonde de type « Brett Pale Ale » brassée par la Brasserie de la Senne. En effet, comme son nom l’indique, les brasseurs ont ajoutés des levures sauvages bruxelloises de type Brettanomyces dans leur recette.

Elle titre à 6,5% d’alcool.

Visuellement

Une bouteille à l’étiquette toute colorée à l’image de Bruxelles finalement, ville multiculturelle par excellence.

Dans le verre, on retrouve une bière à la limpidité plutôt trouble à la belle robe orangée/cuivrée. La mousse, abondante, est plutôt crème avec des petites et des moyennes bulles. La pétillance visuelle est plutôt faible.

Au nez

Nous avons ici un nez dont l’intensité est plutôt marquée. Avec l’usage des levures de type Brett, on retrouve ces arômes qui nous font penser au cuir, à l’étable, et un peu à la noisette.  On détecte aussi la présence d’une touche épicée avec une odeur évoquant la noix de muscade. Perso, je ne détecte pas d’agrume ou d’autres senteurs fruitées ici.

On retrouve donc  des similitudes avec l’Ardenne Saison dont je vous avais parlé récemment.

Au Goût

Sans surprise, nous ne retrouvons pas en bouche une bière hyper pétillante, c’est plutôt faible à ce niveau là. Le corps de cette Bruxellensis est moyen, assez commun. Par contre à la première gorgée c’est vraiment surprenant, on retrouve une saveur tourbée digne de certains whisky ! Personnellement, je ne m’y attendais pas, et je trouve ça assez sympa comme surprise (il faut aimer, bien sur…).

Forcément on retrouve aussi ces notes « étable » et cuir comme au nez, mais aussi, beaucoup plus discrètement des touches plus agrumes comme le pamplemousse et le zeste d’orange. Ce qui n’est pas étonnant car l’amertume de cette bière est vraiment bien présente.

Il ne s’agit pas vraiment d’une bière sucrée.

Mon avis perso

La Bruxellensis est une bière qui au départ paraît assez conventionnelle mais qui réserve de belles surprises gustativement. Elle est rafraichissante, équilibrée et harmonieuse avec une longue persistance en bouche. Nous avons ici un accord gusto/olfactif assez important pour une bière bien en adéquation avec son style.

Perso, j’ai plutôt apprécié le côté tourbé en bouche mais ce n’est pas vraiment une de mes bières préférées.