La bière belge se japonise-t-elle?

Amis amateurs de houblon, cette semaine je vais vus partager la dégustation de la Fugushima que j’ai découvert tout récemment.

Malgré son nom bien japonais, c’est bien une bière belge ! Et malgré le nom « Fugu », elle ne sent pas le poisson !

Pour ceux qui ne savent pas, le Fugu, c’est ce fameux poisson qui peut être mortel s’il n’est pas préparé correctement. Alors, cette bière serait-elle mortelle ?

Oui mortellement bonne !

En visitant le site de la brasserie (Fugu Brewing Company), j’ai la bonne surprise de découvrir deux gars de ma région qui sont partis conquérir le monde brassicole Bruxellois ! Décidément, je vis réellement dans une région d’amateurs de bières… Mais existe-t-il une région qui ne l’est pas en Belgique ?

Passionnés de houblons, il s’agit vraiment de leur marque de fabrique en variant les techniques et en expérimentant les combinaisons.

Bon allez, trêve de bavardage, c’est parti pour la dégustation !

La Fugushima

Il s’agit d’une bière belge de type NEIPA (New England IPA) qui titre à 6.2% d’alcool. Il s’agit d’un style particulier venant en directe ligne de l’est des Etats-Unis mettant en valeur les houblons aux arômes fruités (agrumes, fruits exotiques) au détriment d’une forte amertume.

Pour les connaisseurs, on retrouve les houblons Citra, Cryo Citra & Simcoe dans la recette de la Fugushima.

Visuellement

C’est une bière en canette, et elle est facilement identifiable ! On retrouve le fameux poisson Fugu, tout vert au milieu du houblon. Rien à faire, ça attire le regard, et d’ailleurs ça a bien marché sur moi car je l’ai directement achetée !

Une fois versée, on reconnait aisément le style typique des NEIPA, c’est à dire un côté assez laiteux, trouble. Sa teinte est plutôt paille, un peu orangée. Sa mousse est persistante bien blanche avec de petites bulles.

La pétillance visuelle est plutôt modérée.

Au nez

Avec de tels houblons, l’intensité olfactive est bien marquée !

On y retrouve les arômes d’agrumes (orange, mandarine, citron) mais aussi des touches beaucoup plus exotiques comme la mangue, le fruit de la passion, la papaye ou encore la pêche.

L’alcool est peu détectable au nez.

Gustativement

Le corps est bien rond avec une pétillance plutôt faible. L’amertume est présente, mais la douceur et les arômes fruités prennent tout de suite le dessus.

Comme au nez, on retrouve aisément des notes agrumes (plus pamplemousse et zeste d’orange) et les fruits exotiques (fruit de la passion, mangue, ananas)

Très peu d’acidité et une persistance en bouche plutôt courte.

Mon avis perso

Bon, si vous suivez ce blog, vous savez déjà que j’ai un faible pour ce genre de bières. J’ai donc vraiment adoré déguster cette Fugushima.

Voilà un breuvage que l’on peut déguster en toutes circonstances. Peinard chez soi en apéro, après le sport ou la tonte de pelouse mais aussi entre potes lors d’une sortie. Comme disent les brasseurs, elle est « pintable » 🙂 .

Perso, je la trouve équilibrée, harmonieuse et bien rafraichissante. Elle est en adéquation avec son style, et l’accord gusto-olfactif est important.

Et vous, vous l’avez déjà goutée ? N’hésitez pas à partager vos avis en commentaire.