Un manoir perdu au milieu de la forêt

Une autre de mes passions, ce sont les romans (et films) fantastiques. Je suis un grand fan des romans de Stephen King par exemple. Je n’ai pas tout lu, loin de là, mais quelques classiques comme « Le Fléau », « 22/11/1963 » ou encore « ça » ont une place de choix au sein de ma bibliothèque.

Au niveau film, je le concède, toutes les adaptations n’ont pas toujours été des chefs d’œuvre. Que du contraire, beaucoup de films ont été de vrais navets, mais bon, c’est comme ça.

Bon, pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça me demanderiez-vous ? Tout simplement parce que cette semaine, je vais vous partager la dégustation de la Harzington, une bière de la brasserie Misery Beer Co…

Et Misery, c’est bien entendu le titre d’une histoire de Stephen King où un écrivain, blessé après un accident est retenu en otage pour une fan légèrement timbrée dans un grand manoir… Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, je vous recommande le roman et même le film de 1990.

 

La Harzington

Il s’agit donc d’une bière belge blonde de style IPA. Elle titre à 6,5 % et la recette a été mise eu point par la Brasserie Misery Beer Co de Harzé, en province de Liège. L’originalité de cette brasserie familiale, est qu’elle se situe au sein d’un véritable manoir en bordure d’une forêt. Stephen King n’aurait pas trouvé mieux pour écrire l’une de ses nouvelles !

Visuellement

Comme toutes les bières de Misery, elle est contenue dans une canette de 44cl.  On retrouve sur cette canette le dessin du mystérieux  village de Harzington. On se doute que d’étranges histoires hantent ce hameaux perdu au milieu de nulle part…

Une fois versée, on retrouve une bière à la robe dorée avec une belle mousse persistante de couleur blanche. Elle est assez trouble, voire carrément opaque avec une pétillance visuelle plutôt faible avec des petites bulles.

Olfactivement

A l’image d’autres IPA, dont la Sunlight des Tropiques dont je vous avais déjà parlé, la Harzington présent une intensité au nez assez marquée. On retrouve bien ce côté houblonné et surtout, sans surprise ce sont les arômes fruités agrumes, voire exotiques qui prennent le dessus :

  • Mangue,
  • Pamplemousse
  • Coing
  • Et pêche

L’alcool est par contre peu détectable.

Gustativement

En bouche, on retrouve une bière avec un corps assez moyen tout comme sa pétillance. Comme au nez on retrouve rapidement des saveurs houblonnées et résineuses ainsi que des arômes pamplemousse et mangue.

Qui dit pamplemousse dit souvent une belle amertume. En effet, celle-ci est vraiment bien présente, à l’inverse de l’acidité et du sucre qui sont assez faibles.

Mon avis perso

Voici une IPA assez classique finalement avec une amertume assez marquée et une persistance en bouche assez longue. Nous avons ici une bière rafraichissante et équilibrée en parfaite adéquation avec son style. Comme souvent avec ce type de bière le nez est bien plus riche que gustativement. Personnellement elle m’a tout de même bien plu.

Avec ses 44CL, la Harzington est une bière idéale pour recharger les accus après une belle séance de sport par exemple… Ou après avoir tondu sa pelouse 😉