La Pils, une bière typique de « soif »

Attend, il va parler d’une pils sur un blog zytho ? La pils ? Le bière des guindailles, celles des casiers dans les autocars de « footeux » ?

Oui oui, c’est bien de ce genre de bière né en république tchèque à Pilsen dont je vais vous parler aujourd’hui.

allez, sans mentir, je pense que tout amateur de bière a au moins bu une pils dans sa vie. On se dit « c’est quand même de la pisse de chat hein » mais on la boit quand même et on finit par en reprendre une !

Ce genre de bière est parfait pour étancher une soif avec son amertume, sa limpidité et sa légèreté. Mais attention, je ne vais pas vous parler d’une des nombreuses pils industrielles bien connues. Non non, depuis quelques années les microbrasseries s’y réintéressent et nous offrent des bières « pils » d’une qualité toute autre.

Ici, pour ce premier article sur ce style, je vais vous partager la dégustation de la Top Lesse.

La Top Lesse

Elle est brassée par l’excellente Brasserie de la Lesse d’Epraves dont j’avais évoqué l’Hiveresse sur le blog. Petite particularité, elle est brassée avec une levure de souche allemande, peut-être un petit hommage à l’inventeur du style qui provenait de Bavière. Son taux d’alcool est de 4,2%, elle est vraiment légère donc.

Visuellement

Cette bière de couleur jaune paille présente un belle limpidité, une mousse blanche et une pétillance visuelle bien abondante.

Au nez

On est loin d’une IPA, mais la Top Lesse laisse tout de même s’échapper quelques notes d’agrumes (citron et pamplemousse) à côté de la dominance d’arôme de malt clair et d’une touche plus herbacée. On détecte par ailleurs assez facilement la levure et le pain.

Mais bon, tout ça est d’intensité très modérée, il ne faut pas s’attendre à une explosion d’arômes comme dans la Sunlight des Tropiques, par exemple.

Gustativement

Le corps est plutôt moyen alors qu’on pouvait s’attendre à quelque chose de vraiment léger. La pétillance, inversément, est assez moyenne alors que visuellement on s’attendait à beaucoup plus. En bouche, on retrouve une amertume assez légère et des arômes herbacés, citron, agrume et pain comme au nez.

Pas vraiment de surprises de ce côté-là, l’adéquation gusto-olfactive est totale.

Enfin, la persistance en bouche est plutôt courte

Mon avis perso

Le caractère principal de la Top Lesse c’est vraiment ce côté rafraichissant, équilibré et léger. En parfaite adéquation avec son style, il s’agit d’une bière « de soif » à boire en toute occasion.

Les amateurs de pils (que je ne suis pas) y trouveront leur compte selon moi.

D’ailleurs, mon papa qui est un buveur de « jup » de longue date et qui ne boit quasi que ça, l’a vraiment apprécié. Chose assez rare que pour être soulignée 🙂