Une découverte entre amis

Comment ne pas évoquer la Leopold 7 sur ce blog. un peu comme la Chouffe blonde, c’est une bière incontournable je trouve.

Cette bière, je pense que je l’ai découverte en mai 2014 à la fin du jogging des 15km de Liège en compagnie de 2 amis. L’un d’eux en avait mis 3 au frais dans un frigobox dans le coffre de sa voiture pour nous « récompenser » de nos efforts… si si 🙂

Par la suite, la Leopold 7 est devenu un must lors des événements festifs de notre club de Jogging. A chaque fin de saison, elle était bien présente.

Visite de la brasserie

En 2015, avec mon épouse, nous nous sommes impliqué dans la vente de produits locaux. C’est par ce biais que j’ai eu l’occasion de visiter la brasserie de Marsinne, située à quelques encablures de chez moi. Il s’agissait réellement d’une première me concernant. Jamais auparavant j’avais eu la chance de découvrir le processus de création de la bière. Et Je dois bien avouer que lors de la visite, je n’y ai pas compris grand chose tant les termes utilisés étaient à milles lieues de mon vocabulaire de l’époque.

Pourtant, en y repensant, cette visite fut le déclencheur de quelque chose en moi.  En effet, c’est après avoir échangé avec ces passionnés que j’ai décidé de découvrir un max de nouvelles saveurs en laissant tomber les marques industrielles pour les artisanales.

Surtout en découvrant les valeurs de développement durable et d’écologie mis en œuvre par l’équipe.

  • Optimisation énergétique de l’eau utilisée.
  • Partenariats avec les producteurs locaux pour l’approvisionnement en matières premières
  • Et tout récemment une vraie réflexion sur le contenant. Ils proposent leurs nouvelles bières en cannettes 100% recyclables .

La Leopold 7

leopold 7

Venons en à la bière après cette petite introduction. Je vous laisse découvrir le pourquoi du nom Leopold sur le site de la brasserie.  Par contre plus intéressant est le chiffre 7.

Il correspond aux 7 ingrédients qui composent la bière :

  • 2 malts et un froment pour les grains
  • 3 houblons
  • … et un bouquet secret 😉

Concrètement, c’est une bière de type Pale Ale.

Visuellement

D’une belle couleur dorée qui tend vers l’ocre voire l’ambrée, la Leopold 7 présente une belle mousse persistante de couleur crème.

Au nez

Olfactivement cette bière est assez marquée. De nombreux arômes font vibrer les cils de nos narines.

Personnellement les premières senteurs que je relève est un arôme de levure et de houblon.

Le malt est bien présent ainsi qu’une note d’épice indienne.

Gustativement

D’un corps plutôt moyen et d’une pétillance faible, on retrouve bien l’amertume des houblons, mais comparativement à d’autres, c’est assez léger ici.

Ni trop sucrée, ni trop acide, une belle note d’agrumes (surtout l’orange pour moi) et de caramel viennent en outre parfaire l’équilibre de cette excellente bière rafraichissante.

Pour conclure

La Leopold 7 est une bière artisanale que j’apprécie énormément. On retrouve toute la passion des brasseurs tant au nez qu’au goût. Il s’agit clairement d’une bière à déguster avec ses amis à l’apéro en été ou après une belle petite séance de sport. Et avec une belle assiette de fromages, ça peut clairement le faire aussi !

PS: Au tout début je vous parlais de 2 amis avec qui j’avais découvert cette bière. Jean-Pol,  l’un d’eux est malheureusement décédé depuis lors, je luis dédie cet article.