Hutois d’origine

Et oui, votre serviteur a vu le jour dans cette bonne vieille ville de Huy et y a passé une grande partie de sa vie. Et même si je n’y habite plus à présent, je n’en suis pas très loin (quelques kilomètres…). Bref Huy, c’est ma ville et ça le restera toujours.

Je ne pouvais donc pas passer à côté de cette bière nommée « Mur de Huy ».

Pour les amateurs de cyclisme ce fameux « Mur » est assez célèbre. Il s’agit en effet d’une rue de la cité mosane empruntée chaque année par la course « la flèche Wallonne ». L’arrivée de l’épreuve se situe au sommet de cette rue de 1,3km qui présente même un pourcentage de 26% à un endroit (moyenne de 9%).

Mur de Huy

SONY DSC

Vous l’avez deviné, il faut des mollets en bêton pour s’attaquer à cette côte ! Pour ma part, jusqu’à aujourd’hui, je ne l’ai jamais tenté qu’une seule fois en vélo… Je n’ai pas mis le pied à terre, mais c’était chaud tout de même 🙂 .

Par contre j’emprunte régulièrement le sentier parallèle au Mur lors de mes entrainement running.

La Mur de Huy

Brassée à l’origine par la brasserie « Les fleurs du Malt » d’Amay, la bière est à présent reprise dans la gamme de la brasserie des plaines-Meuse.

A l’image de La Crapule dont je vous ai déjà parlé, il s’agit d’une bière belge blonde rafraichissante, titrant à 5,8%.

Donc à déguster plutôt en été selon moi.

Visuellement

Annoncée limpide, j’ai quand même remarqué une certaine turbidité.  Sa couleur paille, sa belle mousse blanche et ses petites bulles nous plongent directement dans les chaudes journées d’été. La première image qui me vient en tête c’est ce grand soleil et le ciel bleu qui l’accompagne sur des champs de blé à perte de vue. On pense aussi directement aux routes du Tour de France… Avec pareille étiquette, ce n’est pas difficile de penser « vélo » !

Visuellement, la pétillance est plutôt faible selon moi.

Au nez

L’intensité du nez est plutôt modérée, on reconnait rapidement des arômes de houblon et floraux. Ensuite, arrive une belle touche d’agrume : citron et pamplemousse surtout nous replongent sous le soleil ! On sent bien que la bière sera hyper désaltérante. On a juste une envie, c’est d’y plonger nos lèvres.

Gustativement

En accord avec ce qu’on avait vu, la pétillance de la Mur de Huy est plutôt faible. Le corps, quant à lui est quand même moyen: on sent bien qu’on ne boit pas une pils.

On retrouve bien ces notes d’agrumes repérées au nez. Avec une amertume bien présente, c’est le pamplemousse qui ressort en premier.

Personnellement, j’ai moins ressenti le citron en bouche.

Mon avis perso

Comme je l’ai dit précédemment, voilà selon moi une bonne bière à déguster en été. Après un entrainement ou simplement après avoir tondu sa pelouse 🙂 . En effet, ce qui ressort en premier de la Mur de Huy, c’est cette belle amertume rafraichissante à souhait. Idéal pour étancher sa soif à l’apéro lors d’une journée caniculaire.

Et puis bon, vu le faible taux d’alcool, pas de regret d’en rouvrir une seconde une fois son verre terminé !